jeudi 12 janvier 2017

Chronique n°5



Chronique faite par Manue 

Les lutins urbains, tome 1: L'attaque du Pizz' Raptor
Auteur: Renaud Marhic
Illustrateur: Godo
éditions p'tit louis
format du livre: poche
conseillé pour les enfants à partir de 7 ans
8 euros 50
le livre contient 126 pages.

On les croyait disparus à jamais, chassés de nos contrées par la modernité. Erreur ! On peut bien avoir construit des villes à la campagne, les lutins se sont faits urbains ! Et ils n’ont rien perdu de leurs pouvoirs d’agaceries, tracasseries, et espiègleries.
Quel est donc cet inconnu qui s’en prend aux livreurs de pizzas, leur dérobant leur chargement sans jamais faire main-basse sur l’argent ? 
Gustave Flicman, jeune policier de la Grosse Cité, croise un soir le voleur. Si ce n’est pas un lutin, ça y ressemble bien… 
Mais voilà le coupable arrêté : c’était un simple SDF. Affaire réglée.
Pas pour Gustave ! Qui ne se doute pas que sa quête du Pizz’ Raptor va le mener jusqu’à l’Université d’Onirie. Là où les Lutins Urbains ont trouvé refuge. Sous la protection du mystérieux Professeur B., Docteur en Lutinologie...


Je remercie tout d’abord l’auteur qui a accepté de m’envoyer son livre.


La couverture est souple, le livre est donc assez léger et peut ainsi être transporté partout. C’est un format poche, je pense que c’est utile pour les enfants qui débutent la lecture. Ils peuvent ainsi lire le livre où ils le souhaitent et l’emmener avec eux.
La couverture est vraiment originale et plaira sûrement aux enfants. Elle est faite comme un vrai livre pour adulte avec aussi un petit résumé sur la quatrième de couverture. C’est donc selon moi un livre parfait pour une première lecture sans avoir l’aide indispensable des parents.

L’histoire est originale et m’a bien fait rire. Renaud Marhic mêle habillement roman policier avec une petite enquête et roman humoristique.
Personnellement, j’aime beaucoup tout ce qui a un lien avec les gnomes, elfes, farfadets, et lutins évidemment, c’est aussi pour cela que j’avais vraiment envie de vous faire découvrir ce livre.
Je pense que c’est tout de même un livre qu’un enfant qui débute la lecture aura peut-être un peu de mal à lire tout seul. En effet l’aide d’un parent est peut-être préférable selon moi. Par contre il peut se lire le soir ou dans la journée par un adulte.
Si par exemple l’enfant a un grand-père qui lit un peu et qui a de l’imagination je pense que c’est un très bon roman pour qu’ils le lisent ensemble. Cela permettra à l’enfant de passer du temps avec son grand-père.



J’ai beaucoup apprécié les petites annotations de l’auteur tout au long de l’histoire. Ces dernières sont mises de façon à ne pas interrompre complètement la lecture, ce qui est important selon moi.
Les chapitres sont de bonne taille, ni trop courts ni trop longs.

Les illustrations m’ont par contre surprise… j’aurais peut-être apprécié des dessins colorés et ils sont en noir et blanc. Pour un livre jeunesse je m’attendais à ce qu’il y en ait plus aussi, à voir par exemple apparaitre un petit lutin en fin de page, cela aurait pu être amusant. Il y a une dizaine d’illustrations, elles sont vraiment très belles mais pour un livre jeunesse il aurait pu y en avoir un peu plus et pas forcément des illustrations qui font une page entière.
L’histoire plaira tout de même aux jeunes lecteurs et leur fera découvrir un autre monde surprenant !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire